Etape du jour

OWENDO-LIBREVILLE (137,5 KM)

  • ALLURE TRES RAPIDE > Les coureurs impriment un rythme très soutenu dès les premiers kilomètres empêchant toute échappée de prendre forme. Les attaques nombreuses sont vite reprises.
  • DIRECT ENERGIE CONTRÔLE > L’équipe du maillot jaune Yohann Gène se place en tête d’un peloton et impose son tempo.
  • 7 HOMMES SE DETACHENT > Au km 20, sept coureurs prennent le large: Diaz (DEL), Rugg (BIK), Vorganov (MIN), Lagab (ALG), Saber (MAR), Solomon (ERY), Rodriguez (DEL). Leur avance reste fragile et se compte en une petite dizaine de secondes pendant quelques kilomètres.
  • L’ECART AUGMENTE > Au km 30, l’écart s’accentue enfin à 46’’ puis à 1’15’’ au km 50
  • GRIMPEUR 1 > 1. Lagab (ALG). 2. Vorganov (MIN). 3. Diaz (DEL).
  • MESENTENTE DANS L’ECHAPPEE > Il n’y a plus de solidarité dans le groupe de tête. Plus personne ne veut collaborer. 
  • ATTAQUE DE DIAZ ET RUGG > L’Argentin Diaz (DEL) et l’Américain Rugg (BIK) en profient pour tenter de sortir seuls du groupe de tête. Mais ils sont vite repris par les cinq autres coureurs de l’échappée. L’avance sur le peloton: 2’
  • SPRINT 1 > 1. Rugg (BIK). 2. Rodriguez (DEL). 3. Vorganov (MIN)
  • L’ECART FAIBLIT > Au km 70, l’avance est de 1’25’’
  • GRIMPEUR 2 > 1. Lagab (ALG). 2. Solomon (ERY). 3. Saber (MAR)
  • LES CINQ COLLABORENT > Alors que la cohesion semblait au plus mal au sein du groupe d’échappés, les sept leaders du jour s’organisent à nouveau pour reprendre du temps au peloton. Au km 75, l’avance est de 1’50’’.
  • SPRINT 2: 1. Vorganov (MIN). 2. Rugg (BIK). 3. Diaz (DEL)
  • L’ECART FAIBLIT > Le peloton reprend du temps sur les échappés. Au km 85, l’écart n’est plus que de 30 secondes.
  • GRIMPEUR 3 > 1. Lagab (ALG). 2. Solomon (ERY). 3. A.Mansouri (ALG)
  • REGROUPEMENT GENERAL > Comme on l’envisageait depuis quelques deux tours de circuit, le peloton revient sur les échappés au km 100.
  • UNE NOUVELLE ECHAPPEE DE 6 COUREURS > Six hommes sortent du peloton au km 105: I.Mansouri (ALG), Ukiniwabo (RWA), Abraham (ERY), Andersen (DEL), Bazhkou (MIN), Musie (ERY). Le peloton pointe à 38’’ au km 107.
  • SPRINT 3: 1. I.Mansouri (ALG). 2. Ukiniwabo (RWA). 3. Abraham (ERY)
  • L’ECART GRIMPE > Le peloton accuse un retard de 1’20’’ au km 115
  • LES ECHAPPES RESISTENT > A 7 kilomètres de l’arrivée, les 6 hommes de tête possèdent 1 minute d’avance sur le peloton toujours contrôlé par l’équipe Direct Energie qui les absorbe dans le dernier kilometre.
  • MERON ABRAHAM AU SPRINT > Le jeune Erythréen Meron Abraham s’impose au sprint. Yohann Gène remporte le classement final pour la 2e fois de sa carrière après 2013.