Etape du jour

BIKELE - LIBREVILLE (140KM)

RESUME DE L'ETAPE 7 entre BIKELE et LIBREVILLE

UN GABONAIS OUVRE LA ROUTE – Glenn Morvan Moulingui du Gabon est le premier à l’attaque, il est accompagné de Hasnaoui (Tunisie). Leur tentative s’achève au bout d’1 kilomètre.
PLUSIEURS TENTATIVES – Les premiers kilomètres sont marqués par plusieurs attaques qui n’aboutissent pas.
GAUDIN FAIT LE FORCING – Gaudin (Direct Energie) 3e du classement général à 38’’ du Rwandais Joseph Areruya, tente son va-tout en forçant l’allure du peloton au km 15 avant de passer devant le stade de l’Amitié. Le peloton est très étiré mais le maillot jaune reste vigilant.
ZEMENFES SEUL EN TETE – Au km 25 l’Erythrée Solomon Zemenfes sort seul du peloton. Il prend rapidement le large. Il a 37’’ d’avance au km 27.
L’ECART STABILISE – L’avance de Zemenfes est de 1 minute au km 36. L’allure du peloton reprend forme à l’approche du circuit final à parcourir 11 fois.
REGROUPEMENT – A l’approche du premier passage sur la ligne, le peloton revient sur le coureur échappé.
UN DUO DE TETE – Okubamariam (Erythrée) et El Kouraji (Maroc) déjà échappés hier se portent à l’avant au km 51.
DIRECT ENERGIE MENE LE PELOTON – L’équipe de Damien Gaudin force l’allure en tête du peloton qui a 48’’ de retard sur les 2 échappés.
MEILLEUR GRIMPEUR 1 – 1. El Kouraji (Maroc). 2. Okubamariam (Erythrée). 3. Gaudin (Direct Energie)
TOFFALI REJOINT LES CHAPPES – Au km 67, Toffali (Tavira) sort du peloton et revient sur le duo de tête. L’avance des 3 coureurs est de 55’’.
POINTS CHAUDS 1 – 1. Toffali (Tavira). 2. El Kouraji (Maroc). 3. Okubamariam (Erythrée).
L’ECART PROGRESSE – A 50 km de l’arrivée, l’avance du trio de tête est de 2’45’’.
MEILLEUR GRIMPEUR 2 – 1. El Kouraji (Maroc). 2. Toffali (Tavira). 3. Okubamariam (Erythrée).
ARERUYA MAITRISE – La situation est idéale pour le maillot jaune au sein du peloton, les bonifications sont accaparées par les trois échappés. Le peloton est mené par les coureurs de Delko-Marseille et compte un retard de 3’17’ à 45 km de l’arrivée.
POINTS CHAUDS 2 – 1. El Kouraji (Maroc). 2. Okubamariam (Erythrée). 3. Toffali (Tavira).
L’ECART DIMINUE – Sous l’impulsion de l’équipe Delko-Marseille du sprinteur Brenton Jones, l’avance baisse à 2’40’’ à 37 km de l’arrivée.
MEILLEUR GRIMPEUR 3 – 1. Okubamariam (Erythrée). 2. El Kouraji (Maroc). 3. Toffali (Tavira). Tesfom Okubamariam remporte le classement final du meilleur grimpeur de la Tropicale 2018.
POINTS CHAUDS 3 – 1. Toffali (Tavira). 2. Okubamariam (Erythrée). 3. El Kouraji (Maroc). Tesfom Okubamariam remporte aussi le classement final du classement des points chauds.
LE PELOTON REVIENT DOUCEMENT – A 20 kilomètres de l’arrivée, l’écart est désormais de 1’50’’ entre le peloton et l’échappée qui n’a plus que 2 coureurs Okubamariam (Erythrée) et Toffali (Tavira). El Kouraji (Maroc) a lâché prise.
LES 2 ECHAPPES A PORTEE DE VUE – Au dernier passage sur la ligne à 7,5 km de l’arrivée, le peloton n’a plus que 34’’ d’avance. L’équipe Delko-Marseille mène une vive allure pour reprendre les 2 échappés.

#1
ARERUYA Joseph
Equipe : RWA
23h52'24''
#2
HOLLER Nikodemus
Equipe : BAI
23h52'42''
#3
GAUDIN Damien
Equipe : TDE
23h53'14''
#1
PACIONI Luca
Equipe : WIL
03h07'26''
#2
JONES Brenton
Equipe : DMP
03h07'26''
#3
REGUIGUI Youcef
Equipe : SNE
03h07'26''