Veullez patientez...

Les actus

La Tropicale 2020-01-23 14:00:58

KAMZONG LE PREMIER CAMEROUNAIS

A 28 ans, le Camerounais a offert à son pays la première victoire de lhistoire de la Tropicale. Il a battu sur le fil le Rwandais Joseph Areruya au terme dune échappée de 160 kilomètres.

La Tropicale Amissa Bongo a vécu une journée historique, une journée des grandes premières. Cest la première fois en effet qu’un camerounais remporte une étape de la Tropicale mais c’est aussi la première fois que trois coureurs africains remportent une étape sur l’épreuve gabonaise après les deux Erythréens Natnael Tesfazion et Biniam Girmay ces deux derniers jours. Et il reste encore trois jours pour compléter cette chasse fructueuse pour le cyclisme africain.

C’était donc le jour de fête pour le Cameroun aujourd’hui à Mouila, qui a vu l’un de ses champions s’imposer sur une course de catégorie UCI 2.1. Jamais un coureur de l’Afrique centrale n’avait remporté une étape de la Tropicale face aux professionnels venus des quatre coins de la planète.

La journée a été marquée par une longue échappée de 160 kilomètres, de quatre coureurs Joseph Areruya (Rwanda), Clovis Kamzong (Cameroun), Abdul Aziz Nikiema (Burkina) et El Houcaine Sabbahi (Maroc). Leur avance maximale sur le peloton a atteint 740’’, réduit à 4’13’’ à l’arrivée.

Clovis Kamzong a attendu les derniers mètres de l’étape, le plus longue de cette 15e édition avec 190 kilomètres, pour faire son ultime effort alors que Joseph Areruya avait lancé le sprint à 500 mètres de la ligne. C’estSabbahi qui avait fait le premier effort dans la roue du Rwandais alors que Nikiema avait lâché prise dès le lancement du sprint. Kamzong avait attendu le bon moment pour reprendre Sabbahi, le dépasser et revenir dans l’aspiration de Areruya. Il ne lui restait plus qu’à donner le dernier coup de rein pour franchir la ligne avec seulement quelques millimètres d’avance sur le Rwandais.

Cest évidemment la plus belle victoire de la carrière de Clovis Kamzong, qui n’avait jamais fait mieux qu’une 11e place sur une étape de la Tropicale.

Le jeune Erythréen Natnael Tesfazion conserve son maillot jaune avec 4’’d’avance sur le Français Jordan Levasseur (Natura4Ever-Roubaix)

Posts récents
Voir tout