Veullez patientez...

Les actus

La Tropicale 2017-10-17 09:29:41

LE GABON OUVRE LA SAISON CYCLISTE INTERNATIONALE 2016

Quelques heures avant l’Amérique du Sud avec le Tour de San Luis en Argentine et l’Australie avec le Tour Down Under, l’Afrique sera le lieu d’ouverture de la saison cycliste internationale le lundi 18 janvier. La Tropicale Amissa Bongo au Gabon est en effet la première épreuve du calendrier mondial à partir de la 1ère catégorie UCI. Les coureurs africains qui se sont révélés en 2015 sur les routes européennes et notamment sur le Tour de France, sont tous passés par les routes gabonaises. C’est même là que Daniel Teklehaimanot le héros érythréen du dernier Tour de France avait remporté sa première victoire face aux professionnels en 2011.  

On ne présente plus la Tropicale Amissa Bongo, les coureurs aiment à y revenir régulièrement car ils y trouvent les meilleures conditions de route en ce début de saison. Le niveau de compétition est également de plus en plus relevé avec des coureurs au palmarès relevé, nombre d’entre eux à avoir remporté les plus grandes courses du calendrier mondial ont d’ailleurs participé à la Tropicale Amissa Bongo. Des maillots jaunes du Tour de France (Thomas Voeckler, Pierre Rolland, Sylvain Chavanel, Linus Gerdemann), des vainqueurs d’étapes (Luis Leon Sanchez), sur le Tour d’Italie (Nacer Bouhanni), sur le Tour d’Espagne (David Moncoutié), un vainqueur de Paris-Roubaix (Frédéric Guesdon) ou de Liège-Bastogne-Liège (Dan Martin). 

Cette année encore à l’occasion de la 11e édition, seront présents des anciens vainqueurs d’étape sur les trois grands Tours. Thomas Voeckler et Brice Feillu (Tour de France), Ivan Santaromita (Tour d’Italie), Francisco Mancebo et Antonio Piedra (Tour d’Espagne). Sur l’ensemble des engagés, six d’entre eux ont déjà remporté une ou plusieurs étapes sur la Tropicale comme Yohann Gène (France), Adrien Petit (France), Thomas Voeckler (France), Yauheni Hutarovich (Belarus), Andrea Palini (Italie), Salaheddine Mraouni (Maroc). L’épreuve gabonaise accueillera cette année la 50e nationalité différente depuis sa création en 2006, avec des représentants de trois nouveaux pays sur les routes de la Tropicale, le Brésil, l’Argentine et la Tanzanie. A quelques mois des Jeux Olympiques de Rio, une équipe brésilienne de deuxième division mondial, Funvic Soul Cycles-Carrefour participera pour la première fois à l’épreuve reine du calendrier africain. 

Le cap des 530 coureurs à avoir couru au moins une édition sera dépassé la semaine prochaine avec le renfort de 30 nouveaux coureurs qui découvriront les routes gabonaises de Kango départ de la 1ère étape lundi 18 janvier à Libreville, la capitale qui accueillera la 7e et dernière étape le dimanche 24 janvier. Entre-temps, les coureurs auront visité Lambaréné, Fougamou, Mouila, Ndjolé, Oyem, Meyo Kié avec également une arrivée à Ambam au Cameroun lors de la 4eétape jeudi 21. Un contre-la-montre est également programmé autour du Stade international de l’Amitié dans la banlieue de Libreville, la veille de l’arrivée finale où les dernières bonifications désigneront le vainqueur final pour succéder au Tunisien Rafaa Chtioui qui remettra sa couronne en jeu.

Posts récents
Voir tout