Veullez patientez...

Les actus

La Tropicale 2017-10-17 06:55:52

EN QUETE DE FUTURS CHAMPIONS GABONAIS

Dans la foulée de la Tropicale Amissa Bongo qui fêtera sa 10e édition du 16 au 22 février prochain, un vaste programme de développement du cyclisme au Gabon vient d’être lancé cette semaine avec l’acquisition par le Ministère des Sports d’un parc de matériels cyclistes mais aussi l’arrivée de deux entraîneurs renommés, les Français Jérôme Casagrande et Michel Milcent. Ils seront chargés de mettre en place un plan de développement et de promotion de ce sport au Gabon afin de sensibiliser les plus jeunes. Le premier qui fut pendant deux ans, sélectionneur national des Panthères a annoncé que ce projet lui tenait à cœur et qu’il voyait là, le début d’un travail en profondeur indispensable pour permettre au cyclisme gabonais de progresser et de devenir compétitif dans les prochaines années.
 Ce projet mis sur pied par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et par la Fegacy, consiste à la création de cinq pôles cyclistes dans différentes provinces. Ces pôles accueilleront des formateurs qui proposeront la découverte de ce sport dans un premier temps, puis la formation de futurs champions dans un second temps.
 Ces cinq pôles seront situés à Libreville, Port-Gentil, Franceville, Mouila et Oyem où les actions auprès des jeunes à partir de 14 ans, consisteront à attirer les futurs talents et à s’entraîner dans des conditions optimales. Cette promotion du sport cycliste se fera en lien avec les écoles afin d’intégrer cette discipline dans les programmes libres d’éducation sportive.
 Au total, ce sont près de 120 vélos qui ont déjà été livrés pour ces cinq centres d’entraînement du pays avec la volonté d’entamer dès à présent la formation des jeunes. Jérôme Casagrande et Michel Milcent devront superviser le rôle des différents éducateurs installés dans ces cinq Provinces afin de détecter au fur et à mesure des jeunes coureurs capables de rivaliser avec le meilleur niveau africain puis mondial, dans les cinq années à venir.
 Avec la Tropicale Amissa Bongo comme plus grande épreuve cycliste du continent africain (la seule classée en 2.1 au calendrier UCI), il manque encore au Gabon des champions de renom. Si depuis dix ans, les professionnels mondiaux aguerris viennent affronter les meilleurs africains sur la Tropicale, l’objectif est de voir désormais des coureurs gabonais se mêler à cette lutte sur leurs propres routes. C’est l’objectif de ce programme de développement du cyclisme au Gabon qui devra porter ses fruits dans un avenir proche.

Posts récents
Voir tout