Veullez patientez...

Film de l'étape

LECONI - FRANCEVILLE

FILM DE L’ETAPE 3: Léconi-Franceville (98 km)

PREMIERE ECHAPPEE – 5 coureurs prennent une légère avance dès les premiers kilomètres : Debretsion (Erythrée), Tamasna (Maroc), Koné (Burkina), Mugisha (Rwanda) et Julius (Pro Touch). Mais ils sont vite repris par le peloton.

2 COUREURS EN TETE – Joseph Areruya (Rwanda) le vainqueur de l’édition 2018 et Henok Mulueberhan (Erythrée) attaquent au km 9. Ils prennent rapidement le large. Au km 14, leur avance atteint 1'55’’ sur le peloton.

L’AVANCE AUGMENTE – L’écart passe à 2’20’’ au km 20 pour les deux hommes de tête qui collaborent parfaitement.

DIRECT ENERGIE MENE LE PELOTON – L’équipe du maillot jaune Niccolo Bonifazio vainqueur des deux premières étapes, se poste en tête du peloton pour imposer son rythme.

SPRINT INTERMEDIAIRE 1 – 1. Mulueberhan. 2. Areruya. 3. Reguigui

MEILLEUR GRIMPEUR 1 – 1. Mulueberhan. 2. Areruya. 3. Bamogo

LE PELOTON REPREND LES 2 LEADERS – Les échappés perdent de leur avantage sur le peloton qui revient à 1’20’’ au km 32. Regroupement au km 35.

5 COUREURS EN TETE – Une nouvelle échappée prend forme au km 38 lancée par Kamzong (Cameroun) avec Eyob (Erythrée), Buru (Ethiopie), Julius (Pro Touch), Ben Youcef (Algérie).

MEILLEUR GRIMPEUR 2 – 1. Kamzong. 2. Eyob. 3. Julius

LES 5 CREUSENT L’ECART – Les hommes de tête collaborent, leur avance atteint 1’25’’ au km 47. Le peloton est toujours emmené par l’équipe de Direct Energie.

SPRINT INTERMEDIAIRE 2 – 1. Eyob. 2. Julius. 3. Buru

LE PELOTON SOUS L’IMPULSION DES DIRECT ENERGIE – Les hommes du maillot jaune font le travail aux avant-postes du peloton et contrôlent à distance les 5 échappés au km 65. L’écart est de 1’15’’. L’équipe Vital Concept-B&B Hotels collabore désormais.

SPRINT INTERMEDIAIRE 3 – 1. Ben Youcef. 2. Eyob. 3. Julius

KAMZONG SEUL EN TETE – Le Camerounais Clovis Kamzong reste seul en tête à 12 kilomètres de l’arrivée, les 4 autres échappés se sont relevés. Il a 20’’ d’avance sur le peloton.

REGROUPEMENT GENERAL – A 5 kilomètres de l’arrivée, le peloton reprend l’homme de tête.

LE JEUNE ERYTHREEN GIRMAY HAILU AU FINISH – Dans la dernière montée vers l’arrivée, le peloton est emmené par les hommes du maillot jaune mais aussi ceux d’André Greipel. Mais c’est finalement le jeune Erythréen Biniam Girmay de 18 ans qui leur damne le pion et s’impose de très peu face à l’Algérien Youcef Reguigui.