Veullez patientez...

Film de l'étape

NKOK - LIBREVILLE

LE FILM DE L’ETAPE 7 – OWENDO-LIBREVILLE (128 KM)

Départ réel donné à 11h57

Quelques informations sur cette 15e édition qui restera historique.
C'est en effet la 1ère fois que les coureurs africains remportent 5 étapes sur 6.

Jusqu'ici seules 2 nations différentes africaines avaient remporté une étape, le Rwanda et l'Erythrée en 2014. Cette année elles sont trois: l'Erythrée, le Cameroun et l'Algérie

L'étape en ligne la plus rapide de l'histoire de la Tropicale s'est déroulée cette année, entre Lambaréné et Bifoun en 46,85 km/h. Le précédent record datait de 2014 entre Owendo et Libreville en 46,79 km/h

KM 5 - 2 coureurs échappés Navardauskas (Nippo-Delko) et Canecky (Dukla): + 30'' Le peloton emmené par Cofidis roule à vive allure
KM 15 - L'écart se stabilise à 30''
KM 18 - Le peloton se rapproche du duo de tête. Echappée terminée

KM 25 - 1 coureur échappé: El Kouraji (Maroc) mais plusieurs coureurs reviennent sur lui

KM 31 - Un groupe de 8 coureurs échappés: Julius (Pro Touch), Bamba (Côte d'Ivoire), Antomarchi (Natura4Ever), Beppu (Nippo-Delko), Grellier (Total Direct Energie), Perichon (Cofidis), El Kouraji (Maroc), Reguigui (Algérie): + 28'' sur le peloton

Youcef Reguigui est le mieux placé au classement général dans ce groupe. Il est leader virtuel à ce stade de la course

KM 36 - Seuls 3 coureurs restent en tête: Beppu, Julius et El Kouraji + 36'' sur le peloton emmené par l'Erythrée

KM 44 - L'écart passe à 1'40'' pour le trio de tête sur le peloton La première heure de course a été parcourue en 46 km/h
KM 47 - L'écart augmente encore à 2'
KM 50 - + 2'07'' d'avance pour les 3 hommes de tête

KM 53 - Incident technique pour le maillot jaune!! Le peloton fair-play ralentit pour ne pas profiter de ce contre-temps de Natnael Tesfazion. Une pratique courante dans le cyclisme où on n'attaque pas un maillot jaune qui chute ou qui connaît des problèmes mécaniques.

Retour du maillot jaune en queue de pelotonKM 56 - L'écart est de 2'40''

KM 60 - L'avance baisse légèrement à 2'13''
Les coureurs passent devant la tribune présidentielle et commence à longer le front de mer

KM 64 - L'écart s'amenuise encore et passe sous les 2' : + 1'57'' à l'approche du passage sur la ligne d'arrivée et l'entame du 1er des 10 tours de circuit

Les sprints des 3 points chauds attribueront de précieuses secondes de bonifications qui peuvent influencer les positions au classement général. A la fin du 3e tour, du 6e tour et du 8e tour, 3'', 2'' et 1'' seront attribuées aux 3 premiers

KM 70 - Premier passage sur la ligne d'arrivée pour les 3 hommes de têteKM 71 - L'écart se maintient à 2'
KM 73 - Meilleur grimpeur: 1. El Kouraji. 2. Beppu. 3. Julius
KM 75 - Le peloton roule à vive allure. L'avance baisse à 1'27''

Km 81 - Fin du 2e tour pour les 3 coureurs échappés

Au prochain passage, premier sprint des points chauds!

Au passage du peloton sur la ligne l'écart est de 1'24''

KM 87 - Points chauds 1 : 1. Beppu. 2. Julius. 3. El Kouraji

Après le passage sur la ligne d'arrivée El Kouraji lâche prise. Ils ne sont plus que 2 échappés: Beppu et Julius

KM 90 - Avantage de 1' pour le duo de tête
KM 93 - Fin du 4e tour pour les hommes de tête. Il reste donc 6 tours à parcourir. Le peloton

revient à 45'' du duo de tête L'écart descend à 38''
KM 97 - Regroupement général

KM 96 - Meilleur grimpeur 2: 1. Lafay (Cofidis). 2. Kruger (Pro Touch). 3. Antomarchi (Natura4Ever). Dawit Yemane remporte le classement final du meilleur grimpeur sous réserve de passer la ligne d'arrivée tout à l'heure

KM 99 - Passage sur la ligne. Fin du 5e tour, il reste 5 tours à parcourir. Au prochain tour, 2e sprint des points chauds.

Un groupe se forme à l'avant. 5 hommes échappés: Gaudin (Total Direct Energie), Lafay (Cofidis), Debesay (Erythrée), Oka (Nippo-Delko), Antomarchi (Natura4Ever)

KM 101 - 2 coureurs se joignent aux 5 échappés, Areruya (Rwanda) et Cheblaouii (Algérie). Ils sont 7 devant avec 30'' d'avance sur le peloton

KM 105 - Points chauds 2: 1. Areruya. 2. Gaudin. 3. Lafay
KM 110 - Fin du 7e tour. Il reste 3 tours. Au prochain passage le dernier sprint des points

chauds
KM 111 - L'écart se réduit à 16''

Attaque du Rwandais Areruya dans le groupe d'échappés. Il est repris par les 6 échappés. Ils sont 7 en tête à nouveau

KM 113 - Peloton groupé! Le prochain passage sur la ligne va être important, le sprint va attribuer 3'', 2'' et 1''

KM 116 - Points Chauds 3: 1. Levasseur . 2. Morin. 3. Tesfazion.
A l'issue de ce sprint Levasseur est leader virtuel avec 1'' d'avance sur Tesfazion

A 7 KM de l'arrivée - Un groupe de 6 échappés avec Levasseur, Navardauskas, Lagab, Cabot, Oyarzun, Tahiri. + 23''

KM 123 - Passage sur la ligne. Il reste un tour!
5 derniers kilomètres!
L'écart se réduit à 6''
Le sprint final va être décisif pour déterminer le nom du vainqueur de cette 15e édition
2 derniers kilomètres!

Les hommes de tête ont été repris

VICTOIRE D'ETAPE POUR MANZIN. LEVASSEUR REMPORTE LE CLASSEMENT FINAL POUR 1 SECONDE