Veullez patientez...

2009

LA COURSE

Quatre sur quatre pour la Française des Jeux

>Dès la première étape, on a compris que les hommes de Marc Madiot n’étaient pas venus faire de la figuration. La victoire le premier jour de Mathieu Ladagnous à Akieni allait donner le ton pour la suite des événements. Les coureurs de la Française des Jeux qui avaient déjà remporté les trois premières éditions de l’épreuve voulait bel et bien garder leur mainmise sur la Tropicale. Dirigée par Franck Pineau, les hommes au maillot blanc marqué par le trèfle de la Loterie nationale française, ont maîtrisé la course de A à Z, laissant seulement les hommes de Bouygues Telecom, de House of Paint et de Liberty Seguros se battre pour les victoires d’étape. Sauf la dernière dans les rues de Libreville qui est revenue au sprinteur Biélorusse de la Française des Jeux Yauheni Hutarovich. Franck Pineau tenait à cette apothéose pour compléter la victoire finale de Mathieu Ladagnous dominateur de bout en bout. Le jeune Français a eu l’honneur de recevoir le trophée des mains du président Omar Bongo, présent pour l’une de ses dernières apparitions publiques.

LA TETE D'AFFICHE

Jelloul aux premières loges

Cette édition de la Tropicale Amissa Bongo a placé définitivement le Marocain Adil Jelloul comme le leader du cyclisme africain de cette fin de décennie. Douzième du classement final, il fut le premier africain amateur classé mais également l’un des rares à avoir pu suivre le rythme des pros et même à avoir rivalisé avec eux. A 24 ans, ce coureur complet et infatigable a semblé être arrivé à maturité. Son excellente performance lors de cette Tropicale 2009, lui aura servi de tremplin pour la suite de sa carrière.

L’INSOLITE

Main dans la main

Le cyclisme on le sait, est un sport d’équipe qui se gagne à titre individuel. Durant cette quatrième édition, les coureurs de Jean-René Bernaudeau l’ont démontré lors de la deuxième étape menant le peloton de Mouana à Bongoville. Deux hommes de Bouygues Telecom le Suisse Johan Tschopp et le Russe Evgeny Sokolov se sont échappés à deux, pour franchir la ligne d’arrivée main dans la main. Le Russe a pris officiellement la première place mais deux jours plus tard le Suisse était lui aussi récompensé en gagnant la quatrième étape à Oyem. Il y a aussi une justice dans le sport.

LE FAIT MARQUANT

Ouedraogo tape dans l’œilc

Le jeune Rasmane Ouedraogo, 20 ans, se souviendra de sa première Tropicale Amissa Bongo. Le coureur du Burkina Faso a en effet été conseillé durant toute l’épreuve par Laurent Jalabert le parrain de la course qui a vu en lui un « gros moteur » comme on dit dans le jargon cycliste quelqu’un qui a de belles capacités physiques. Régulièrement à l’attaque ou dans les échappées, Rasmane a décroché fort logiquement le Prix de la combativité à l’arrivée finale à Libreville.  Voilà à peine deux ans que Rasmane a découvert le vélo. Depuis, il s’entraîne quatre fois par semaine autour de chez lui sur des routes cabossées, «mais toutes plates». Au matin de la dernière étape, Jean-René Bernaudeau, le patron de Bbox Bouygues Télécom, intrigué, s’est approché de lui et a soupesé son vélo, un vieux Gitane de près de 15 kg que lui prêtait le club de son village. Quelques minutes plus tard, il est revenu avec un Time dernier cri de l’équipe en guise de cadeau. Deux ans plus tard, le jeune Burkinabe a intégré le Centre mondial  d’entraînement de l’UCI en Suisse.

PALMARES

CLASSEMENT PAR POINTS : Cardoso (Liberty Seguros)
CLASSEMENT POINTS CHAUDS : Gene (Bouygues Telecom) 
MEILLEUR GRIMPEUR :   
PRIX DE LA COMBATIVITE : R.Ouedraogo (Burkina Faso) 
MEILLEUR JEUNE : Ladagnous (Française des Jeux)
MEILLEUR AFRICAIN : Ball (House of Paint)
MEILLEUR AFRICAIN AMATEUR : Jelloul (Maroc) 
MEILLEUR GABONAIS : G. Nzoughe   
MEILLEURE EQUIPE : Liberty Seguros (Portugal)
MEILLEURE EQUIPE AFRICAINE : House of Paint (Afrique du Sud)
MEILLEURE EQUIPE AMATEUR : Equipe nationale du Maroc

CLASSEMENT PAR ETAPE

VOIR ETAPE 1 EN PDF

VOIR ETAPE 2 EN PDF

VOIR ETAPE 3 EN PDF

VOIR ETAPE 4 EN PDF

VOIR ETAPE 5 EN PDF

VOIR ETAPE 6 EN PDF

CLASSEMENT GENERAL

CLASSEMENT NOM PRENOM EQUIPE TEMPS
1 Mathieu Ladagnous Française des Jeux 15h59'13
2 Filipe Cardoso Liberty Seguros à 04"
3 Pierre Rolland Bouygues Telecom à 23"
4 Jérôme Coppel Française des Jeux à 51"
5 Johann Tschopp Bouygues Telecom à 01'47"

VOIR CLASSEMENT GENERAL EN PDF

LES EQUIPES 

VOIR TOUS LES PARTICIPANTS EN PDF