2010

LA COURSE

Charteau, première

Pour sa première participation à la Tropicale, le coureur de Bbox-Bouygues Telecom ne rate pas l’occasion d’ouvrir son compteur de la saison en remportant l’étape de Lambaréné qui l’installe aux commandes de l’épreuve. Avec une équipe solide à son service, le Nantais conserve sa petite avance d’une dizaine de secondes sur le dangereux Sud-Africain Ian McLeod du Team MTN. «Ce fut très chaud mais au final, il y a cette victoire qui fait du bien surtout en début de saison», expliqua-t-il devant le nouveau président de la République Ali Bongo. Quelques semaines plus tard, sur sa lancée de la Tropicale, le Français réalisera un grand Tour de France en remportant le classement du meilleur grimpeur !

LA TETE D’AFFICHE

La parole Voeckler

Blessé au poignet quelques jours auparavant sur une chute, Thomas Voeckler a fait tout son possible pour tenir ses engagements et venir au Gabon. Le champion français est un homme de parole et c’est aussi pour parfaire son entraînement hivernal que le coureur de Jean-René Bernaudeau veut profiter de la Tropicale Amissa Bongo, de son calme et de ses routes adaptées à la pratique du sport cycliste. C’est la première fois qu’il vient au Gabon et il y découvre une course en pleine expansion. Il apprécie ses excellentes conditions. «Je garderai un grand souvenir de cette première expérience, explique-t-il en fin d’épreuve à l’heure du bilan. C’est une course qui me plait et qui devrait donner des idées à certains pour bien débuter la saison.» 

L’INNOVATION

Les Kenyans nouveaux venus

La Tropicale change de visage cette année-là sous l’impulsion des Kenyans. Pour la deuxième compétition de leur histoire après le Tour du Rwanda trois mois auparavant, les six coureurs entraînés par le Français Jérôme Casagrande ont fait sensation. «Quand on les a vu le premier jour attaquer dès que ça grimpait, on s’est regardés, surpris», a admis Anthony Charteau. Thomas Voeckler, n’en revenait pas lui non plus:  «On va entendre parler d’eux dans les années à venir, et même sur nos courses.» 

Les petits gabarits du Kenya (1,65 m pour 56 kg en moyenne) s’entraînent avec leurs frères marathoniens au-dessus de 2 000 mètres avec des vélos de 18 kilos. Leur découverte de la compétition au Rwanda ne leur a donc pas paru compliquée. Bernard Hinault, présent au Gabon n’a pas tari d’éloges: « Je ne pensais pas voir ça un jour, on ne les connaissait pas et dès leur première confrontation avec les pros, ils se sont amusés. On n’a pas fini de parler d’eux. »

LE FAIT MARQUANT

Le Gabonais Ekobena à l’ouvrage

A la veille de l’arrivée à Libreville, on a bien failli assister à la première victoire d’un coureur du Gabon. Ephrem Ekobena a réalisé entre Lambaréné et Kango une très longue échappée de plus de 100 kilomètres en compagnie du Marocain Ismael Ayoune et du Burkinabe Hamidou Yamiego, avec jusqu’à 8’20’’ d’avance sur le peloton. C’est la première fois qu’un Gabonais se trouvait aussi longtemps aux avant-postes depuis la création de l’épreuve. Malheureusement pour eux, ils ont été rejoints à 10 kilomètres de l’arrivée seulement.

LE PALMARES

CLASSEMENT PAR POINTS :  Gène (Bouygues Telecom)
CLASSEMENT POINTS CHAUDS : Ayoune (Maroc)
MEILLEUR GRIMPEUR :  McLeod (Afrique du Sud)
PRIX DE LA COMBATIVITE : Ayoune (Maroc)
MEILLEUR JEUNE : Loubet (Ag2r La Mondiale)
MEILLEUR JEUNE AFRICAIN : Venter (Afrique du Sud)
MEILLEUR AFRICAIN  : El Ammoury (Maroc)
MEILLEUR GABONAIS : F. Obiang  
MEILLEURE EQUIPE : Ag2r La Mondiale (France)
MEILLEURE EQUIPE AFRICAINE : MTN (Arique du Sud)
MEILLEURE EQUIPE AMATEUR : Equipe nationale du Maroc

CLASSEMENT PAR ETAPE

VOIR ETAPE 1 EN PDF

VOIR ETAPE 2 EN PDF

VOIR ETAPE 3 EN PDF

VOIR ETAPE 4 EN PDF

VOIR ETAPE 5 EN PDF

VOIR ETAPE 6 EN PDF

CLASSEMENT GENERAL

CLASSEMENT NOM PRENOM EQUIPE TEMPS
1 CHARTEAU Anthony BBox Bouygues Telecom 17h48'52
2 Ian Mcleod MTN Cycling à 11''
3 Julien Loubet AG2R La Mondiale à 19"
4 Samuel Dumoulin Cofidis, Le Credit en Ligne à 39"
5 Yohann Gene BBox Bouygues Telecom à 48"

VOIR CLASSEMENT GENERAL EN PDF

LES EQUIPES 

VOIR TOUS LES PARTICIPANTS EN PDF