2012

LA COURSE

La passe de 3 pour Charteau

Initialement, Anthony Charteau n’était pas venu pour vaincre. Il voulait laisser cet honneur à un de ses coéquipiers. Mais les circonstances de la course en ont voulu autrement. C’est surtout la bonne tenue des équipes africaines décidées à ne rien laisser aux professionnels qui a modifié les plans d’Anthony Charteau et de son équipe Europcar. Jusqu’au bout, les Français ont du se battre pour récupérer le maillot jaune mais surtout pour le défendre. Les huit petites secondes d’avance que possédait Anthony Charteau au départ de la dernière étape sont restées pour lui une véritable menace, surtout face à la volonté des Erythréens, des Marocains, des Algériens du Groupement Sportif pétrolier Algérie et des Sud-Africains du MTN-Qhubeka. Cette troisième victoire d’affilée d’Anthony Charteau restera certainement comme la plus difficile et la plus acharnée.

LA TETE D'AFFICHE

Thomas Voeckler, le fidèle

Ce n’était pas évident cette année, d’attirer les têtes d’affiche du peloton professionnel en plein mois d’avril. Mais Thomas Voeckler ne s’est pas posé beaucoup de questions, il a accepté l’invitation avec plaisir et surtout avec le sens du devoir qu’on lui connaît. Ses dix jours passés avec le maillot jaune sur le Tour de France 2011 n’ont rien changé à sa simplicité, sa gentillesse et sa disponibilité vis à vis du public gabonais. Le Français est venu « par fidélité et par attachement avec le Gabon et cette course de la Tropicale qui me tient à cœur » a-t-il déclaré à son arrivée à Lambaréné. Thomas Voeckler ne s’est d’ailleurs pas retranché derrière une fatigue légitime ou un désintéressement quelconque, il s’est même offert le luxe de remporter une étape de cette 7e édition de la Tropicale. «C’était important pour moi de gagner ici, car je suis un compétiteur qui veut toujours s’imposer partout où il passe.» Il aura donc laissé une trace importante de son passage cette année sur la Tropicale. 

L'INSOLITE 

Tarik Chaoufi n’a pas eu peur

Après les deux Erythréens Daniel Teklehaymanot et Natnael Berhane en 2011, c’était au tour d’un autre africain, le Marocain Tarik Chaoufi de damner le pion cette année aux coureurs professionnels européens. Avec les deux expérimentés Thomas Voeckler et Anthony Charteau à ses côtés dans l’échappée de l’étape de Bongoville, Tarik Chaoufi a su résister à la pression de l’événement. Jamais, il n’a perdu pied dans le final de la journée, répondant aux attaques des deux coureurs pour aller s’imposer au sprint en piégeant les deux Français qui n’imaginaient certainement pas être battus.

LE FAIT MARQUANT 

Meron Russom, le premier africain en jaune

Cette 7e édition restera marquée par un événement historique : c’est en effet la première fois qu’un Africain portait le maillot jaune de leader sur la Tropicale Amissa Bongo. L’Erythréen Meron Russom du Team MTN-Qhubeka basé en Afrique du Sud, l’a fait. Avec brio et panache. Il a ainsi prouvé que le cyclisme africain était en pleine expansion et que son exploit en appelle d’autres à l’avenir. Sa deuxième place au classement final à seulement huit secondes du vainqueur Anthony Charteau a donné de grands espoirs pour le futur de ce sport sur le Continent africain.

LE PALMARES

CLASSEMENT PAR POINTS : Y. Gène (Europcar)
C. POINTS CHAUDS : A. Hannachi (Gr.Sp)
MEILLEUR GRIMPEUR :  Tarik Chaoufi (Maroc)
PRIX DE LA COMBATIVITE : A. Hannachi (Gr.Sp.)
MEILLEUR JEUNE : Nikita Umerbekov (Astana C.)
MEILLEUR JEUNE AFRICAIN : Reda Aadel (Maroc)
MEILLEUR AFRICAIN : Adil Jelloul (Maroc)
MEILLEUR GABONAIS : Frédéric Obiang
MEILLEURE EQUIPE : Europcar
M. EQUIPE AFRICAINE AMATEUR:Erythrée
MAILLOT DE L’ECHAPPEE GABONAISE : G. Ndong

CLASSEMENT PAR ETAPE

VOIR ETAPE 1 EN PDF

VOIR ETAPE 2 EN PDF

VOIR ETAPE 3 EN PDF

VOIR ETAPE 4 EN PDF

VOIR ETAPE 5 EN PDF

VOIR ETAPE 6 EN PDF

CLASSEMENT GENERAL

CLASSEMENT NOM PRENOM EQUIPE TEMPS
1 CHARTEAU Anthony EUC 13h47'57''
2 RUSSOM Meron MTN à 08"
3 JELLOUL ADIL MAR à 12"
4 UMERBEKOV Nikita AS2 à 14"
5 GENE Yohan EUC à 18"

VOIR CLASSEMENT GENERAL EN PDF

LES EQUIPES 

VOIR TOUS LES PARTICIPANTS EN PDF